- Avec nos pensées, nous créons le monde -

Technologie & IA

Le Japon pourrait lancer ses taxis volants en 2023

Taxi volant Skydrive etvol sd-03 au japon

J’ai déjà publié plusieurs articles concernant les taxis ou voitures volantes, et ce qui était encore assez vague il y a 18 mois commence à devenir réalité semaine après semaine. Cette fois c’est la start up japonaise Skydrive qui entre dans la danse et nous propose un essai réel effectué il y a tout juste quelques jours. Et s’il y a des centaines de projets similaires actuellement en développement à travers le monde, un vol avec un être humain reste assez peu fréquent.

Dans cet essai on peut voir une voiture volante, nommée eVTOL SD-03 (modèle SkyDive de 3è génération), se déplacer avec une personne à son bord. 400kg sur la balance, basée sur un assemblage de fibre de carbone et d’aluminium, l’eVTOL mesure environs 4m de côté pour 2m de haut. Niveau de la visibilité le véhicule dispose de LED blanches sur le devant et de lumières rouges sur le dessous, indiquant le sens de la direction.

La machine possède 4 rotors électriques à doubles hélices et la vitesse maximum tourne autour des 50 km/h, ce qui est plutôt cool. Par contre il ne faut pas avoir une trop longue distance à parcourir puisqu’ils tiennent entre 5 et 10 minutes. Cette limitation en termes de temps de vol est d’ailleurs ce qui pousse les ingénieurs à cibler en priorité les grosses villes.

Le but est aussi de prendre assez peu de place et de garder le véhicule assez compact, l’équivalent de 2 places de parking en gros. Et de l’utiliser pour transporter des personnes, mais aussi pour déplacer des colis, de manière autonome ou piloté à distance.

La société vise 2023 pour les premiers vols publics dans la baie d’Osaka, permettant le vol entre aéroports et attractions touristiques, ou vers des lieux compliqués à atteindre par route. Entre SkyDive au Japon et le premier aéroport pour voitures volantes en Chine, la fameuse vision futuriste de la voiture volante sera bientôt réalité.

[Source]

Partager l'article sur les réseaux sociaux pour aider le site (merci !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.