- Avec nos pensées, nous créons le monde -
Internet

Quels sont les pays où la plupart des adultes n’ont toujours pas de smartphone ?

Le 3 avril 1973, Martin Bell, employé chez Motorola, passe le premier appel téléphonique au monde. 45 ans plus tard ce sont plus de 5 milliards de personnes qui sont connectées à des services mobiles – et plus de la moitié utilisent des smartphones.

Mais si l’accès à Internet continue de s’améliorer dans le monde entier, les pays développés représentent toujours de loin les parts les plus élevées d’utilisateurs de smartphones.

En Corée du Sud, 95% des adultes possèdent un smartphone et 5% ont un téléphone portable régulier. En Inde, 75% des adultes n’ont pas de smartphone, mais 40% ont un téléphone mobile.

La fracture numérique

La Corée du Sud est le chef de file mondial en matière d’adoption de smartphones – c’est le seul pays où 100% de la population adulte possède un téléphone portable

Smartphone dans le Monde

La situation est similaire en Israël, aux Pays-Bas et en Suède, où plus de 85% des adultes ont un smartphone et seulement 2% n’ont même pas de téléphone portable.

En Pologne et en Russie, où 30% et 34% des adultes utilisent des téléphones mobiles classiques, le taux de possession d’un smartphone est nettement inférieur, à 63% et 59% respectivement.

A noter que le Canada, où un quart de la population n’a pas de téléphone portable, constitue une exception notable parmi les pays avancés. Chez eux une utilisation élevée du smartphone dans les zones urbaine est associée à une connectivité faible, voire nulle, dans les campagnes et autres étendues sauvages.

Le Japon – et c’est assez étonnant compte tenu de son obsession pour les gadgets de haute technologie – affiche également un taux relativement faible d’achat de smartphones avec 66%.

Possession de smartphones

Alors que les smartphones sont encore hors de portée des communautés les plus pauvres, la hausse du niveau de vie crée de nouveaux marchés immenses dans les pays en voie de développement. La Chine et l’Inde ont maintenant des marchés de smartphones plus importants que les États-Unis et des pays comme l’Indonésie et le Brésil se développent également rapidement.

Mais ces gains sont inégalement répartis. Les recherches effectuées par le Centre Pew montrent que, dans les pays développés comme dans les pays en développement, les jeunes (moins de 35 ans) et les personnes instruites ayant des revenus plus élevés sont plus susceptibles de posséder un smartphone.

Dans les économies émergentes ayant un accès limité à l’éducation, cet écart est encore plus grand. Par exemple, au Nigéria, 58% des adultes ayant fait des études secondaires utilisent les médias sociaux, contre seulement 10% des moins scolarisés.

Cet article est une traduction française d’un contenu original paru sur le site Weforum.org, son auteur en est Johnny Wood.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.