- Avec nos pensées, nous créons le monde -
Lecture

Quels étaient les livres préférés d’Albert Einstein ?

Lectures Albert Einstein

Sans aucun doute considéré comme l’un des individus les plus brillants qui ait jamais vécu, Albert Einstein n’est pas arrivé à cette reconnaissance en partant de rien, seul dans sa bulle. Le physicien a appris des meilleurs esprits de l’histoire, comme en témoigne son appétit vorace pour la lecture et sa vaste collection personnelle de livres.

Les auteurs du livre “Einstein for the 21st Century: His Legacy in Science, Art, and Modern Culture” décrivent cette célèbre bibliothèque scientifique. Elle contenait une? « une grande partie du canon de l’époque » selon Peter Galison, Gerald J.Holton et Silvan S. Schweber. Notamment en ce qui concerne la littérature allemande : Boltzmann, Buchner, Friedrich Hebbel, deux éditions des œuvres de Heine, Helmholtz et Von Humboldt. Il y avait aussi de nombreux livres des philosophes Emmanuel Kant, Gotthold Lessing, Nietzsche et Schopenhauer.

Mais quels étaient les livres préférés d’Einstein? Il n’y a peut-être pas de réponse simple à cela, mais nous savons vers quelles œuvres le créateur de la théorie de la relativité générale a semblé revenir encore et encore et vers quelles oeuvres il a fait référence à de nombreuses reprises au fil des années.

5. “Analyse des sensations” de Ernst Mach

Le développement de la théorie de la relativité d’Einstein fut, de son propre aveu, influencé par les travaux d’Ernst Mach, un philosophe et physicien autrichien du XIXe siècle. Dans son “Analyse des sensations”, Mach a écrit sur la nature insaisissable des sens humains et la mutabilité de l’ego.

Ernst Mach

Le travail de Mach comprenait également une critique des théories de Newton sur le temps et l’espace, une autre source d’inspiration pour les propres idées d’Einstein.

En fait, Einstein a nommé une hypothèse qu’il tirait de Mach en tant que “principe de Mach” – l’idée selon laquelle l’inertie tire son origine d’une interaction entre des corps, une idée qu’Einstein lui-même considérait comme instrumentale.

Dans une lettre de 1915 qu’il écrivit à Moritz Schlick, Einstein expliqua en quoi les écrivains avaient influencé sa pensée en proposant la théorie de la relativité:

« Vous avez également correctement constaté que cette tendance d’idées [positivisme] avait une grande influence sur mes efforts, en particulier E. Mach et bien plus encore Hume, dont j’ai étudié le traité sur la compréhension avec ferveur et admiration peu de temps avant la découverte de la théorie de la relativité. Il est fort possible que, sans ces études philosophiques, je n’aurais pas abouti à la solution « .

Alors qu’il révélait dans cette lettre que les travaux d’Ernst Mach et de David Hume avaient inspiré sa pensée, on sait également qu’Einstein finit par répudier le travail de Mach et le positivisme en particulier (la philosophie centrée sur la logique qui rejette la théologie et la métaphysique), arguant que chaque affirmation rationnelle peut être vérifiée scientifiquement et que la connaissance « positive » est basée sur des phénomènes naturels et leurs propriétés.

4. “Don Quichotte” de Miguel de Cervantes

Leopold Infeld, qui a travaillé avec Einstein, a écrit dans son autobiographie « The Quest » combien Einstein aimait le récit classique de Cervantes sur le chevalier chevaleresque Don Quichotte :

« Einstein était couché dans son lit sans chemise ou pyjama, avec Don Quichotte sur sa table de nuit. C’est le livre qu’il aime le plus et qu’il aime lire pour se détendre … »

3. “L’Éthique” de Baruch Spinoza

Spinoza était un philosophe hollandais du XVIIe siècle dont les écrits ont jeté les bases des Lumières et de la critique biblique contemporaine. « L’éthique » de Spinoza est l’une des œuvres fondamentales de la pensée occidentale, décrivant la cosmologie complète et une image de la réalité, tout en fournissant des instructions pour mener une vie éthique. Le livre décrit Dieu comme un ordre naturel, les humains étant les « modes » de Dieu. Selon Spinoza, tout ce qui se passe découle de la nature de Dieu.

Ce « panthéisme » de Spinoza faisait partie de la propre vision spirituelle du monde d’Einstein, comme il l’a dit au rabbin Herbert S. Goldstein :

« Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle à l’harmonie de tout ce qui existe, pas à un Dieu qui se préoccupe du destin et des actes de l’humanité. »

2. “Un traité de la nature humaine” de David Hume

De son propre aveu ce livre, d’un philosophe écossais du 18ème siècle qui cherchait à comprendre le lien entre la science et la nature humaine, eut une grande influence sur Einstein. La réalisation de Hume consistant à articuler une philosophie scientifiquement morale semblait attirante au physicien. De même que la motivation du livre à passer de la spéculation métaphysique à des faits que vous pouvez observer. Selon Hume, il y avait toutefois une mise en garde importante, cette observation à elle seule ne pouvait saisir les lois de la nature. Cette implication a eu un impact profond sur le développement des idées contre-intuitives d’Einstein.

1. L’œuvre de Johann von Goethe

La partie la plus importante de la vaste collection de livres d’Einstein était sans doute dédiée à l’auteur allemand Johann von Goethe.

Le physicien possédait les œuvres rassemblées de l’auteur dans une édition en 36 volumes, ainsi que 12 volumes supplémentaires, 2 volumes de « Optics » (comprenant un échange de lettres entre Goethe et Schiller) et un autre volume de « Faust ».

Einstein gardait également un buste de Goethe et était connu pour citer l’écrivain à ses assistants germanophones. Dans une lettre de 1932 à Léopold Casper, Einstein écrivit qu’il admirait Goethe comme « un poète sans égal et l’un des hommes les plus intelligents et les plus sages de tous les temps« .

Il a ajouté que « même ses idées savantes méritent d’être tenues en haute estime et que ses fautes sont celles de tout grand homme« .

—–
Si vous avez lu l’un de ces livres n’hésitez pas à me partager votre avis sur le sujet dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.