Christophe Logiste | BrainCorp et son IA débarque dans les supermachés
Découvrez BrainCorp et son BrainOS. Ses technologies d'aide à l'entretien des sols et à l'enrayonnage des supermarchés qui arriveront peut-être bientôt dans vos magasins.
braincorp,brainOS,intelligence artificielle,supermarchés
11024
post-template-default,single,single-post,postid-11024,single-format-standard,edgt-core-1.0.1,ajax_leftright,page_not_loaded,,hudson-ver-2.2, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Vous êtes dans la rubrique • Technologie & IA



Braincorp
Mai 01 2019

BrainCorp et son IA débarque dans les supermarchés

BrainCorp apportera peut-être sa technologie de robot autonome dans votre supermarché local d’ici quelques années.

 

Nous décrivons souvent les nouvelles technologies d’automatisation comme une menace grave et immédiate pour les emplois et les moyens de subsistance des personnes dont les machines prennent le relais. Parlez-en aux responsables de l’aéroport de Sea-Tac (à Seattle aux USA) qui n’ont plus besoin de passer la nuit à nettoyer les sols. Ou aux vendeurs de votre supermarché local qui n’auront plus besoin de chariots pleins de produits dans tout le magasin grâce aux nettoyeurs et remorqueurs intelligents de BrainCorp.

 

BrainCorp est un développeur de logiciels d’intelligence artificielle basé à San Diego, en Californie. Fondée en 2009, la société a mis une demi-décennie à développer sa technologie de vision informatique et d’automatisation avant de basculer dans le secteur de l’entretien des sols. John Black, vice-président directeur du développement de nouveaux produits de BrainCorp, a déclaré « que le secteur des services » n’avait pas encore connu beaucoup d’automatisation ou du moins une automatisation réussie des produits. « L’équipement de nettoyage des sols était très mature et fonctionnait déjà de manière semi-autonome, mais ne disposait pas d’une autonomie complète. » Et c’est là que BrainOS est entré en jeu.

 

 

Le BrainOS est essentiellement un cerveau “robotisé” qui fournit une fonctionnalité autonome à des machines industrielles et commerciales par ailleurs assez stupides. Une variété de modèles de nettoyage fabriqués par Tennant, Minuteman, Intelligent Cleaning Equipment et SoftBank Robotics ont déjà exploité le système d’exploitation et le kit d’autonomie de BrainCorp. Composé de capteurs et de matériels prêts à l’emploi, pour permettre à leurs laveurs de sol auparavant semi-autonomes de conduire eux-mêmes.

 

« Nous nous voyons comme une société de robotique logicielle. Les fabricants actuels possèdent l’expertise de ce matériel pour l’industrie. Nous appliquons donc réellement notre technologie à ces machines et permettons aux partenaires d’automatiser leurs équipements. »

John Black

 

Ces machines n’ont besoin de reconnaître leur cheminement qu’une fois avant d’effectuer leurs tâches. Bien que les humains doivent (pour l’instant) toujours balayer et dépoussiérer le sol avant que les machines ne commencent à récurer, vous n’avez même pas à les surveiller manuellement. Les nettoyeurs transmettent en permanence les informations d’état dans un système de reporting basé sur le cloud. Cette IA alertera automatiquement une personne via un sms si la machine rencontre un problème qu’elle ne peut pas résoudre elle-même.

 

Brain Corp BrainOS

 

En décembre 2018, BrainCorp et Walmart lançaient un programme pilote prévoyant d’installer ses machines alimentées par l’IA dans 360 magasins des États-Unis avant fin janvier 2019. Le programme a connu un tel succès que les deux sociétés ont annoncé plus tôt ce mois-çi qu’elles avaient accepté de prolonger leur partenariat. BrainCorp fournira 1 500 autres machines aux sites américains de Walmart d’ici la fin de l’année. Libérant ainsi les associés de Walmart pour des tâches moins banales que le nettoyage des sols.

 

 

BrainCorp tire également parti de cette automatisation pour aider à livrer des articles dans les magasins et les entrpôts grâce à sa plate-forme AutoDelivery récemment annoncée. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, le système fonctionne comme un remorqueur autonome. Les associés humains chargent une remorque avec des marchandises et des produits, puis indique le parcours à l’AutoDelivery et le laisse faire son travail. Les AutoDelivery, comme les nettoyeurs de sols avant eux, éviteront automatiquement les obstacles, s’arrêteront si une personne croise leur chemin et attendront jusqu’à ce que la personne se déplace.

 

« L’intelligence artificielle permet à la machine de savoir où elle se trouve dans l’espace et de reconnaître le changement« , a déclaré Phil Duffy, vice-président de l’innovation chez BrainCorp. « Si une personne ou une boîte se trouve sur le chemin, elle se déplacera s’il y a suffisamment de place. Si le couloir est bloqué, la machine déterminera comment gérer la situation. Elle trouvera une nouvelle route via un autre rayon si nécessaire. »

 

Non seulement les collaborateurs humains disposeront de plus de temps pour s’acquitter de tâches plus importantes, mais ils éviteront également certains risques. Notamment ils ne seront plus obligés de déplacer de lourds chariots de produits du lieu de stockage au point de vente. « Cela permet vraiment une montée en gamme des opérateurs [humains]« , a expliqué Black. « Vous offrez vraiment aux opérateurs un meilleur outil : le robot en tant qu’aide.

 

BrainCorp n’est pas le seul acteur dans cet espace. Un certain nombre d’organisations s’efforcent de trouver de nouvelles applications pour leurs solutions autonomes. Le MIT, par exemple, a révélé son système robotique de tri des ordures qui complète la vision par ordinateur avec un feedback tactile. Flippy de Miso Robotics prépare des hamburgers dans un restaurant depuis 2017. Starship Robotics et FedEx s’efforcent de simplifier la livraison des colis. Heck, les nettoyeurs de sol BrainCorp pourraient bientôt fonctionner aux côtés des robots balayeur d’étagères de Walmart. Tandis que l’AutoDelivery pourrait un jour devoir éviter dans les rayons Marty, le robot de surveillance mobile de BrainCorp.

 

Vous pouvez aussi voir les nettoyeurs de sol de BrainCorp en action dans l’aéroport de Seattle-Tacoma. Quant aux remorqueurs AutoDelivery ils ne seront pas mis en service avant l’année prochaine. Ils viennent tout juste de faire leurs débuts publics au ProMat Show 2019 à Chicago plus tôt ce printemps.

Partager cet article
Pas de Commentaires

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.